290Je ne sais pas si vous êtes sensibles à l'imagination parfois délirante des créatifs qui bossent dans la pub, mais moi oui!! Normal... j'ai travaillé 2 ans dans une agence et même si c'était au siècle dernier, j'en garde un super souvenir. Assiter au recrutement des comédiens ou mannequins choisis, aux ébauches de musique, et aux tournages des spots sont les trucs qui m'ont le plus enthousiasmée dans ce métier. Une fois le film terminé, c'était excitation générale à l'agence et aussi bamboula à tout casser!!

Si je vous parle de tout ça, c'est parce qu'en découvrant la nouvelle pub Perrier qui a fait l'objet d'un buzz incroyable sur le net depuis 10 jours, je me suis dit qu'on avait bigrement évolué en matière de communication. Aujourd'hui, certaines pubs sont dignes des meilleurs bandes annonces de films. Ce sont de véritables courts-métrages.

C'est le cas de The drop (la goutte), dont voici la version intégrale. (Au cas où vous feriez partie des extra terrestres qui ne l'ont pas encore vue. ;-))
Le pitch (à ma sauce): Une Héroîne française envoyée dans l'espace détient l'avenir de la planète confrontée à une chaleur extrême...Réussira t-elle à accomplir sa mission et à provoquer le rafraichissement ultime...? Suspens...

Tournée sur 5 jours à Buenos Aires, et réalisée par Johan Renck (auteur entre autres de fabuleux clips pour Madonna, New Order, Robbie Williams), s'en est suivi un boulot de post production de 5 semaines pour réaliser les montages de certaines scènes tournées à la base sur un écran bleu.
Pour les connaisseurs, la musique a été composée par Laurent Perez del Mar et le rôle principal est joué par Amy Bailey, actrice anglaise et ex danseuse.

Perrier_The_Drop1

Mon avis: C'est bien foutu, je mentirais en disant le contraire, mais j'aurais bien aimé que le leader des boissons gazeuzes change un peu de registre.Pour tout vous dire, j'avais préféré la pub précédente (The melting) où, toujours à cause d'une chaleur intense, tout fondait sur le passage d'une  nana qui finissait par se jeter par la fenêtre dans une piscine pour récupérer sa petite bouteille de Perrier. J'avais trouvé l'idée originale. Là, j'ai été moins surprise donc moins emballée, sans compter qu'avec les 14° qu'on se coltine actuellement...la chaleur extrême, j'ai un peu de mal à l'imaginer...;-)

PS: Si vous avez un truc à dire sur ce court métrage, bien évidemment vos avis sont toujours les bienvenus.