barreauxDepuis ce week-end, j'ai reçu des mails de personnes adorables qui s'inquiétaient un peu, cherchant à comprendre le pourquoi du comment, je ne publiais plus de note aussi régulièrement ces derniers temps, et sutout, pourquoi depuis mercredi, c'était silence radio total sur ce blog.

La plupart de ces personnes connaissent un peu la situation difficile dans laquelle je me trouve depuis Noël, mais tout le monde n'est pas sur Face Book et ne passe pas son temps à lire ce que je raconte sur ce que l'on nomme mon "mur".

(D'autant plus qu'habituellement, je ne raconte RIEN sur FB, pas même l'heure à laquelle je vais bouffer ou pisser ;-))

Ceci dit, mercredi dernier, alors que j' étais au bout du rouleau, je me suis enfin décidée à cracher le morceau, et voilà donc ce que j'écrivais:

Je vous mets la capture d'écran, ainsi tous les fidèles qui passent ici depuis des lustres, seront au moins au courant de ce qui se passe:

FB26052010

Je rajoute qu'il y a des barreaux aux fenêtres, que les patients doivent faire le ménage, leur lit...changer les draps, faire le service à table, débarrasser et même passer le balai au réfectoire. Le soir, il faut soi même aller chercher ses médicaments.

Tout ceci, ne serait pas si grave si ma p'tite maman était encore jeune, mais c'est une dame âgée!!  Depuis des mois, elle avait pris ses habitudes, regardait ses émissions préférés...téléphonait à ses copines, et le peu de famille qu'il nous reste  en province  pouvait la joindre aisément.Nuage1

Là, c'est pire que la PRISON!! .Coupée du monde et de la vie, tout court, le psy est prêt à la laisser moisir ainsi dans cet établissement sordide. Depuis mercredi, j'essaie donc de trouver une solution, mais croyez moi c'est loin d'être SIMPLE!!

J'en ai plus que RAS LE BOL. Il aurait suffit que le psy la place à l'étage de gériatrie pour qu'au moins, elle retrouve un confort de chambre normal, et un service adapté à son âge. Le psy aurait pu monter 1 étage, pour aller la voir 10 minutes chaque matin. Mais NON!!! C'est trop lui demander. Y'a rien à faire, Il ne veut pas!! Pour lui, tout ce que je tente de lui expliquer n'est que détails, et je parlerais chinois que  ce n'serait pas pire!!

Je ne lui souhaite pas de se retrouver à l'âge de maman dans un tel établissement. J'ai beau lui expliquer entre autres, que les journées, dans de telles conditions, ( depuis le réveil à 7H30 jusqu'à 21H30, heure où elle peut espérer avoir enfin son somnifère) sont ULTRA LONGUES, et que ce n'est pas ainsi qu'elle risque de retrouver le moral, Il s'en TAPE!!

Du coup, j'ai aussi cherché conseil auprés du médecin traitant de maman, qui la suit depuis 30 ans. Au bout de 2 minutes à peine, alors que j'étais totale effondrée au bout du fil, il m'a raccrochée au nez en me disant qu'il ne pouvait rien faire, et m'a souhaité bon courage. Une honte!!

J'ai rappelé des dizaines de fois, la clinique Psy ou elle a passé 4 mois, et qui, il faut bien l'avouer nous a ruinées. Ni Le psy, ni la directrice, ni les cadres infirmiers n'ont daigné me rappeller!!

J'ai repris contact avec une clinique psy moins onéreuse que celle de cette année, ou elle avait séjourné 2 mois en Janvier 2008. Pas de place...Elle est en liste d'attente.

Parallèlement, et parce que si je ne cogne pas à toutes les portes, il ne se passera rien, je cherche aussi un établissement, maison de retraite médicalisée où un suivi psychiatrique ou du moins psychologique est possible...mais, entre les attentes, le dossier à remplir, l'acceptation... ça ne va pas se faire en 10 jours!!

Pendant ce temps là,  les jours passent ... ma petite maman est entrain de croupir dans cet établissement de merde, (sans que personne ne fasse quoique ce soit pour nous aider) et ça me rend malade...

(inutile de te repréciser que ma pétasse de soeur qui savait maman malade, ne s'est  jamais remanifestée depuis des mois...que dis-je.. des années!!.)

PS: Je précise que c'est l'hôpital classique de gériatrie ou elle séjournait depuis début mai, qui l'a parachutée la bas. Ils s'étaient bien gardés de me dire à quel point c'était l'horreur!!
Pour ceux qui débarquent: Ma petite maman n'est pas du tout dingue ou folle. Elle est tout à fait cohérente dans ses propos et attitudes. Le mal dont elle souffre est une dépression qui n'en finit pas. Elle allait mieux en avril, et a rechuté en mai, aprés avoir quiité la clinique psy.

PS2: Comme tu le sais, habituellement, j'évite de raconter ma vie ici. Une fois encore, je ne le fais pas pour qu'on me plaigne (me faire chialer, c'est pas forcément ce dont j'ai envie). Par contre, si tu as des conseils...des tuyaux, si tu as vécu des situations similaires... si tu es psy...bien entendu, je suis preneuse.

PS3: Ce blog reprendra son ton habituel, le plus vite possible.  En tout cas...je vais essayer. Ce serait bien.

Rendez-vous sur Hellocoton !